Le rythme mensuel

Le rythme mensuel, qui s’appuie sur la répétition et l’assimilation, est un « fortifiant » pour les forces de mémorisation et de croissance du jeune enfant. Chants, comptines, rondes sont répétés, métamorphosés pendant trois à quatre semaines.

On prend le temps pour que le contenu de nos activités, spécialement la ronde et l’histoire, s’intègre naturellement dans le vécu de l’enfant.

Pour cela, la première semaine est pleine de gestes et paroles et l’enfant se prépare à imiter l’éducatrice. Son but est de permettre à l’enfant de plonger dans son monde imaginaire pour se faire ses propres images.

Les deux semaines suivantes, les images s’installent dans le mouvement du corps de l’enfant et les personnages animés (poupées feutrées, marionnettes, poupées de doigt, livres) viennent les enrichir.

La quatrième semaine, c’est l’apogée. Tout ce qui était intérieur ressort d’une façon individuelle, où chaque enfant met sa propre touche à l’œuvre finale.