L’environnement et le matériel

Pour permettre l’émergence de l’imagination chez l’enfant, les jeux libres sont favorisés par l’environnement dans lequel il évolue. Pour stimuler les jeux libres, placer à la portée de l’enfant des objets non définis (bûches, planches de bois, bouts de bois, tissus divers : coton, soie, laine, poupées diverses, sans expression, etc.). Ils permettront à l’enfant de créer son propre environnement de jeu, ses propres scénarios et sa faculté d’imitation, lui permettra d’intégrer différentes situations vécues.

Le jeu libre qui commence à l’intérieur se poursuit à l’extérieur, après l’activité dirigée. La forêt est un lieu parfait pour les jeux en plein air où les enfants peuvent se lier aux éléments naturels : la terre, l’eau, l’air, le sable, les fleurs, les arbres. Là, ils grimpent, courent, sautent, crient, se balancent. Ils y jouent quotidiennement en toute saison. Ils arrivent à reconnaître les oiseaux par leur chant, les arbres par la forme et la couleur des feuilles, les animaux par leur trace. Une des choses importantes, c’est qu’ils peuvent réinventer des histoires et fabriquer des maisons, des cabanes pour un monde imaginaire et réaliste en même temps.